Les frais

Qui paie les frais liés à la projection des films ?

C’est Véo qui gère la réservation des films. Il règle les frais de transport et s’acquitte d’un droit de projection de la copie (qu’elle se présente sous forme de bobines 35mm ou d’un disque dur numérique DCP ou si le film a été téléchargé par Internet ou même d’un DVD acheté par nos soins) auprès du distributeur.

 

A combien se monte le droit de projection ?

Ce montant est variable. Pour les films récents qui sont encore dans le circuit, il se calcule par un pourcentage sur les entrées, le plus généralement 50%. Pour les films plus anciens, le distributeur peut exiger un minimum garanti (abréviation : MG) qui peut aller d’une centaine d’euros à un millier d’euros ! Mais ces règles ne sont pas systématiques. Par exemple, Rio Bravo (1959) a un minimum garanti de 190 € et le distributeur de Quai des orfèvres (1947) n’impose pas de participation minimum sur la recette.

 

En quoi le montant du droit de projection concerne-t-il les Z’allucinés ?

Par convention tacite avec le gérant du Ciné-Get, quand le nombre d’entrées est insuffisant pour couvrir le montant du droit de projection, l’association supporte le surplus pour couvrir ce droit ainsi que le transport éventuel.

Laisser un commentaire